Archives de catégorie : EDUCATION NOUVELLE

MANDALA et EDUCATION NOUVELLE

6 idées forces de l’EDUCATION NOUVELLE
(“Partis-pris”)

• Plaisir de faire apprendre,  de faire découvrir,  de susciter des « EUREKA ». Créativité

• Rencontrer l’apprenant là où il se sent fort, dans ses ressources, et partir de là.
et tenir compte de la « zone proximale d’apprentissage » (Vigotsky)

• Préserver l’envie d’apprendre : le droit à l’erreur, facteur d’émancipation

• Apprentissage.de et par la solidarité.
Co-apprentissage. Le « conflit constructif »

• « Evaluer, c’est donner de la valeur » : outil d’estime de soi. Fondement de l’Identité

• Gratuité. (On n’apprend pas pour gagner des points) Plaisir d’apprendre.
Dimension artistique et spirituelle (non “matérialiste »), intelligence du coeur et de la nature.

Michel Simonis

De fautif à excellent

février 2015

Une école excellente…
Et qu’en penserait l’Education nouvelle ?

En lien probable avec celles des soufis, il existe au Canada une École de l’Excellence, une école musulmane trilingue, à Québec, Montcalm, près de la limite du quartier Saint-Sacrement (ça ne s’invente pas !), reconnue par le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.
Elle offre « une scolarité où l’enseignement de la langue arabe est au coeur de la transmission des traditions et des valeurs musulmanes de dépassement de soi, de soif du savoir, de respect de soi et de son environnement.» « Ancrée dans la culture locale de la ville de Québec, l’enfant y est au centre de nos actions et de notre engagement dans le but de former un citoyen du monde responsable.» « Personnel compétent multiculturel originaire du Québec, du Moyen-orient et d’Afrique.» (http://ecoledelexcellence.ca/eex.php)

Ecole excellente ou élèves excellents ?

La question de l’évaluation des élèves est intimement connectée à celle de l’évaluation du système éducatif. Continuer la lecture

Ecrire en classe un conte merveilleux

Outils et partis-pris :
    1 – laissez votre main écrire toute seule : comme elle enfile des perles, elle tisse les mots.
    2 – trame et chaîne du tissage. La topographie ( et la toponymie) comme  trame du tissage; l’écriture effervescente comme chaîne.: elle tisse les mots, les enchaîne et crée le texte.
    3 – ce ne sont pas les idées qui manquent, mais les mots.
    4 – tous capables d’écrire.

Voulez-vous avoir le plaisir de voir vos élèves se mettre TOUS à écrire avec passion, enthousiasme et qualité ? la recette est simple, et garantie, si on respecte quelques principes de base : Continuer la lecture

Musique, danse et calligraphie

Geste, signe et co-construction du sens

Le corps est un outil de connaissance. Et la beauté, une forme d’intelligence.

« Concevoir le savoir comme étant à la fois une idée, une façon de la connaître et une façon de la ressentir. » (Brith Mary Barth, vie pédagogique, n° 99, p. 43)

    – tracer la musique, la calligraphier.
    – danser son tracé, sa calligraphie.
    – dessiner, calligraphier sa danse. Continuer la lecture

STRATEGIES D’APPRENTISSAGE

STRATEGIES D’APPRENTISSAGE

Quelques présupposés

Introduction.

Le texte qui suit est un ensemble de postulats. Contrairement à une démarche scientifique, je ne prétends pas qu’ils sont vrais. Je les ai choisis parce qu’ils fonctionnent. Et pour fonder ma pratique, je préfère des prémisses efficaces, même si elles ne sont pas vérifiées, du moment qu’elles produisent l’effet recherché. Continuer la lecture

Qui réussit bien à l'école ?

Démarche intéressante à faire vivre aux parents en réunion de parents

Michel Simonis et Eugnéie Eloy

Basée sur une recherche de Palaccio-Quintin (Franco-suisse) et une conférence de Philippe Meirieu

Consignes pour le groupe A : les attitudes suivantes s’opposent deux à deux.

•  trouvez les couples d’opposés et cherchez un exemple d’intervention pour illustrer chacune des attitudes. (travail individuel (10 min.) puis partage et discussion en groupe. Continuer la lecture

Réflexions en creux, à propos de "Relever les défis de l’Education nouvelle"

Livre_du_LIEN_couverture-4-88d83
A la fin de la lecture du livre “Relever les défis de l’Education nouvelle ” du LIEN, 45 parcours d’avenir (Edition Chronique sociale), je suis rempli d’admiration pour ce travail, sa qualité, son originalité et sa diversité : multiples facettes qui, sans se heurter dans des débats stériles ou des positions antagonistes, arrivent à s’enrichir l’une l’autre, chacune apportant un vécu personnel unique, irremplaçable. Cela contribue à créer une sorte de kaléidoscope sonore et coloré.

Des questions sont soulevées, sans réponses, qui résonnent et continueront de susciter la réflexion. Continuer la lecture