Archives par étiquette : Analyse transactionnelle

Intelligence et attitude devant la vie

Introduction à un article d’Actualités en Analyse Ttransactionnelle (1981)

(repris sur ce site, mais protégé par mot de passe)

Sans jamais me considérer comme psychométricien, j’ai baigné pendant 30 ans dans le bouillon de culture des test d’intelligence.

Binet, à l’orée du 20ème siècle, a estimé nécessaire de mesurer l’intelligence des écoliers.

Laissons de côté le pourquoi. C’est un autre débat, qui n’est d’ailleurs pas clos.

Je laisse aussi de côté le comment, sauf à dire que le travail de Binet et Simon, repris par Wechler avec les WISC successives, se basait sur une norme, une standardisation, censée définir le niveau moyen d’intelligence à chaque âge et consistait en sous-tests (d’une part verbaux – permettant une approche de l’intelligence verbale, et d’autre part non-verbaux – permettant une approche de l’intelligence dites de performance). Continuer la lecture

Stress et apprentissage

« Rendre le familier insolite,
afin que l’insolite devienne familier. » (1)

Permission, Protection et Puissance (les « 3P ») forment le triangle d’autonomie (2) et peuvent être envisagés comme une matrice d’apprentissage.  Continuer la lecture

POUR QUI L’ELEVE DOIT-IL REUSSIR ?

Enseignement et symbiose

Une source de difficultés dans la relation pédagogique apparaît quand l’enseignant investit affectivement dans la bonne ou la mauvaise réponse de l’élève. Il en fait une question personnelle, comme si sa réussite ou son échec à lui dépendait du résultat obtenu par l’élève. En fait, il demande alors à l’élève de prendre en charge son besoin à lui en fournissant la bonne réponse. Si l’élève se trompe, l’enseignant risque fort de s’énerver et de se fâcher. Il sera d’autant plus irrité qu’il aura investi beaucoup d’énergie pour aider cet élève. L’irritation, en terme d’Analyse Transactionnelle, est dans le P1. L’élève, angoissé de faire du tort à son enseignant par ses réponses inadéquates, est porté à endosser non seulement son propre échec, mais aussi celui de son enseignant. Continuer la lecture