Archives par étiquette : expression

Mandalas, schémas heuristiques et neuropédagogie

Animation : Michel Simonis

Introduction

De plus en plus d’enseignants s’intéressent, découvrent, utilisent les schémas heuristiques et les mandalas dans leur classe comme outil de concentration, de recentrage, de réharmonisation, ou d’organisation de la pensée. Ces techniques, qui servent aussi à l’éveil sensoriel, à l’optimisation des conditions d’écoute et d’attention, de compréhension et de mémorisation, il serait dommage que les acteurs PMS les ignorent.
Note : au cours de l’atelier de Bütgenbach, nous nous sommes centrés essentiellement sur le mandala. Nous n’abordons les schémas heuristiques que dans des ateliers plus approfondis. Continuer la lecture

Mandala et créativité

Colorier un mandala, est-ce créatif ? Offrir à des enfants l’occasion de colorier des modèles tout fait leur donne-t-il la possibilité de développer leur créativité ?
Dans une classe, permettre aux enfants de choisir un dessin centré (mandala) et de le colorier à leur façon est déjà une rupture avec l’habitude de l’école. Il ne s’agit plus de faire tout la même chose (et généralement au même moment)qui sera jugé bien ou mal par l’enseignant, « noté ». Ici, libre sera le choix du dessin libre le choix des outils (crayons, aquarellables ou non, marqueurs, pastels…), le choix des couleurs, le choix de la manière de procéder. Continuer la lecture

Michel Simonis

18 août 2017

1- Livres et articles publiés ou partagés (LIVRES, ARTICLES);
2- Ecrits collectifs en collaboration, dans diverses revues, chez différents éditeurs (ECRITS COLLABORATIFS);
3- Conférence et exposés (partage d’outils) (EXPOSÉS, CONFÉRENCES);
4- Animation d’ateliers et de démarches, avec leurs notes d’animation (NOTES D’ANIMATIONS) ;
5- Le Bulletin trimestriel de L’arcenciel, édité pendant 15 ans, soit 60 numéros. Je compte partager ici quelques uns des éditoriaux (BULLETIN) ;
6- Les Sites et les Blogs que je gère, ainsi que les collections de perles de mon site « Pearltrees »;
7- Réflexions et débats (SITES, BLOGS, PEARTREES) ;
8. Écrits personnels et expression picturale (dessin, aquarelle, gravure, photos et mandala) (EXPRESSION, encore en chantier).

Table ronde Lecture-Ecriture : réponses à 4 questions

TABLE RONDE ABLF Huy – nov 2002

QUESTION 1

1. Lorsque l’ABLF a été créée, dans les années 70, on pouvait imaginer fonder une association qui ne porte – comme son nom l’indique – que sur le seul apprentissage de la LECTURE. Les perspectives actuelles s’orientent vers la prise en considération de ce qu’on appelle la « littératie », englobant dans un même concept tout le rapport à l’écrit, celui du lecteur comme du scripteur. Est-ce une révolution ?

Lecture et écriture ?
Point de vue de Michel Simonis

Que les enfants et les ados lisent, cela ne pose aucun problème ni aux écoles, ni aux enseignants, ni à la société. Que les enfants et les ados écrivent, c’est plus problématique : où va-t-on si chacun se met à écrire, n’est plus seulement écriveur (voire piètre écriveur) mais « écrivain » ? Si chacun se met à prendre la plume, donc à prendre la parole par écrit, que va-t-on faire de tous ces écrits ? C’est la porte ouverte à toutes les protestations, à toutes les divergences… Continuer la lecture

Exercice de présentation (au début d’un stage)

Je considère qu’en début de stage ou de formation, le plus important pour les participants est de se sentir en confiance et en sécurité. Et pour cela d’avoir rapidement un contact personnel avec quelques personnes du groupe.
L’idée d’une « Carte de visite de présentation » vient de Jacques Lalanne, initiateur du Prodas (Programme de développement affectif et social)

Carte d’identité ou de visite, pliée en deux, distribuée à chacun.
Deux faces externes publiques, communicables à tous (1 et 4)
Deux faces intérieures, communicable uniquement si on veut et seulement à qui on veut. (2 et 3) Continuer la lecture

Ecrire en classe un conte merveilleux

Outils et partis-pris :
    1 – laissez votre main écrire toute seule : comme elle enfile des perles, elle tisse les mots.
    2 – trame et chaîne du tissage. La topographie ( et la toponymie) comme  trame du tissage; l’écriture effervescente comme chaîne.: elle tisse les mots, les enchaîne et crée le texte.
    3 – ce ne sont pas les idées qui manquent, mais les mots.
    4 – tous capables d’écrire.

Voulez-vous avoir le plaisir de voir vos élèves se mettre TOUS à écrire avec passion, enthousiasme et qualité ? la recette est simple, et garantie, si on respecte quelques principes de base : Continuer la lecture

Jardiniers de la pensée

 

Sachez LIBERER LA PAROLE ET L’ECRITURE 

Dire, se dire, écrire, s’écrire…

Prendre la parole (car elle vous appartient), et ne pas attendre qu’on vous la donne, ni croire qu’elle vous sera magiquement

donnée.

Ecrire pour dire ce que l’on pense. Communiquer, partager,

argumenter.

Ecrire (et parler) pour proposer, inviter, protester, créer des liens, rassembler, se solidariser, concrétiser un projet, conclure.

Qui ne rêve de voir des enfants qui parlent et écrivent, Continuer la lecture